19/05/2017 15:28

L'absentéisme scolaire a triplé en 5 ans!


C'est une tendance qui se confirme et se renforce depuis plusieurs années, l'absentéisme scolaire est en forte augmentation.
En 2015-2016, le service du contrôle de l'obligation scolaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles a recensé 31.879 dossiers pour absentéisme, enseignement primaire et secondaire confondus. Cela représente une hausse de presque 300% par rapport aux années 2011-2012.

Une hausse qui s'explique en partie par le durcissement des règles dans le secondaire. Actuellement, un dossier est ouvert après 10 demi-jours cumulés d'absence injustifiée. En 2014-2015, la limite était de 21 demi-jours et, auparavant, elle était de 31 demi-jours. Du côté de l'administration, la Ministre de l'Education, Marie-Martine Schyns, explique "Outre une augmentation structurelle de l'absentéisme, visible dans les chiffres du fondamental, il y a donc une augmentation artificielle en secondaire et celle-ci rejaillit sur les chiffres globaux".

Malgré tout, l'administration confirme que le nombre de dossiers ouverts était déjà en hausse durant les années 2011-2012, 2012-2013 et 2013-2014. Le taux d'absentéisme enfle d'environ 33% en moyenne par an et seul l'enseignement fondamental spécialisé fait exception à cette règle.

Dans l'enseignement fondamental, le seuil du taux d'absence débute dès 9 demi-jours cumulés d'absence injustifiée. Pour 8.202 dossiers ouverts en 2011-2012, l'administration en a enregistré 14.424 pour l'année 2015-2016.

Selon Bruno Sedran, coordinateur de l'équipe chargée de prévenir l'absentéisme en primaire, les motifs des absences seraient multifactoriels. Il faut aussi faire la différence entre absence et décrochage.
De manière plus anecdotique, on remarque que certaines familles n'hésitent plus à s'octroyer quelques jours d'absence afin d'avancer ou de prolonger la période de vacances scolaires.

(FvE - Source: La Dernière Heure - Illustration picture: Pixabay)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

Autres sports