12/10/2017 17:24

'Trump ne finira pas son mandat'


Steve Bannon, l'ancien 'chief strategist' de l'administration américaine, limogé par Donald Trump le 18 août dernier, n'est pas très optimiste sur la longévité de son ancien patron à la Maison Blanche: il ne donne pas plus de 30% de chances à l'actuel président des Etats-Unis de terminer son mandat.

D'après Steve Bannon, le président Trump aurait plus à redouter de ses propres ministres que du Congrès américain. Bannon aurait plusieurs fois averti Trump de la menace que représenterait pour lui le vingt-cinquième amendement de la Constitution, qui autorise le cabinet du président à le destituer s'il apparaît qu'il est physiquement ou mentalement incapable d'assumer ses fonctions.

Cette déclaration de Steve Bannon fait suite à une interview très remarquée accordée par le Sénateur Bob Corker au New York Times. "Dommage que la Maison Blanche soit devenue une garderie pour adultes. Quelqu'un ne s'est de toute évidence pas présenté au travail ce matin", expliquait dans cette interview, le Sénateur du Tennessee. "Je sais de source sûre que chaque jour, à la Maison Blanche, le but est de contenir [Trump]", indiquait encore Bob Corker comme pour enfoncer le clou.

Toujours selon Corker, le président n'a pas les capacités intellectuelles nécessaires pour ce "job", qu'il vivrait comme un jeu de "téléréalité". Une situation qui pourrait, selon le sénateur républicain, entraîner rien de moins qu'une "troisième guerre mondiale".

Selon lui, Donald Trump n'a "pas encore réussi à démontrer qu'il avait la stabilité et les compétences nécessaires pour réussir" dans ses fonctions.

(LpR avec Fausto - Source: The Independent/Picture: Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

Autres sports