13/03/2018 12:14

Ne rechargez jamais votre gsm dans votre salle de bains


L'injuste tragédie qui a frappé une famille de Pont-de-Loup, dimanche, dans la région de Charleroi, est evu nous rrappeler le dangers des GSM en charge lorsqu'ils sont utilisés dans la salle de bains. Hugo, le fils de la famille, manipulait son GSM, branché sur le secteur, alors qu'il prenait son bain. Sa famille a retrouvé son corps inanimé dans la baignoire. Les secours, accourus sur place, n'ont rien pu faire pour cet adolescent de 14 ans, transporté d'urgence dans un hôpital des environs.

Ce type d'électrocution, très rare, ne doit pas nous empêcher de rappeler quelques points essentiels.

Un téléphone mobile ou un smartphone fonctionne en basse tension : environ 6 volts. Une tension qui ne présente aucun danger. Pas de risque d'électrocution donc, tant qu'il est utilisé de manière autonome, donc hors charge. Mais ceci cesse d'être vrai dès que le chargeur est mis en service et connecté au secteur.

Ainsi, recharger son téléphone portable lorsque l'on est dans sa baignoire, c'est prendre le risque d'une électrocution. Dans ce cas, c'est le comportement de l'utilisateur qui pose problème plus que le portable lui-même.

En effet, le téléphone portable est alors relié au courant et en cas de chute dans l'eau, il va entraîner une électrisation voire une électrocution (décès par arrêt cardiaque). On ne rappellera jamais assez qu'eau et électricité ne font pas bon ménage ! Il ne faut donc jamais manipuler un appareil électrique raccordé à la prise alors qu'on se trouve dans une baignoire remplie d'eau !

De même, si votre chargeur est tombé dans l'eau ou qu'il est resté sous la pluie, de l'eau peut avoir pénétré à l'intérieur et créé un "pont" entre la zone 6 volts et la zone 220 volts. Dans les deux cas l'isolation entre le secteur et l'utilisateur n'est plus assurée et le risque d'électrocution devient bien réel.

Par précaution, il est donc conseillé de jeter tout chargeur tombé dans l'eau ou ayant reçu la pluie. Il en est de même pour un chargeur présentant une surchauffe anormale durant son utilisation.

(LpR/Picture : Pixabay)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

actu - consommation - belgique - smartphone - chargeur - baignoire