14/09/2018 09:44

Les radars, vous les voulez où?


Voilà déjà 3 ans que des marathons de contrôle de vitesse sont organisés tous les six mois sur les routes du pays.

Pour la prochaine édition, les Belges sont invités à donner leur avis en signalant les emplacements qu'ils jugent dangereux et où ils voudraient donc voir des radars installés. Il suffit de communiquer ces endroits dangereux sur le site jeflasheaussi.be.

Cette initiative avait déjà été couronnée de succès lors du premier marathon, puisque 50.000 lieux susceptibles d'accueillir des radars avaient ainsi été signalés.

L'objectif de cette opération n'est pas de faire grimper le nombre des PV's pour excès de vitesse, mais bien de sensibiliser les citoyens, qui ont encore une image trop peu négative de la vitesse, selon le directeur des opérations de la police fédérale de la route, Christophe Brück. "La prévention sans contrôle ne fonctionne pas, et la répression sans prévention serait mal perçue par les automobilistes."

Même si la vitesse fait encore de nombreuses victimes sur les routes du Royaume, le nombre d'infractions baisse à chaque marathon, se réjouit Koen Ricour, directeur de la police fédérale de la route. Lors de la dernière édition, qui avait mobilisé pas moins de 130 zones locales aux côtés de la police fédérale, seuls 2,5% des conducteurs contrôlés étaient en infraction.

Rappelons que la vitesse est la cause directe de 30% des accidents mortels, soit environ 200 morts par an sur nos routes. Pourtant, 27% des Belges continuent d'estimer qu'il est tout à fait acceptable de rouler à 140 km/h sur autoroute.

(LpR/Picture : Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

actu - belgique - société - mobilité - routes - radars - vitesse