11/10/2018 11:25

Bayat était sous écoute téléphonique!


Dernier développement en date dans la vague de révélations qui secoue le football belge, le journal Le Soir -qui relaye une enquête du Standaard- indique ce matin que la police fédérale aurait placé Mogi Bayat et Dejan Veljkovic sous écoute téléphonique durant des mois.

En interceptant les communications des deux hommes, l'enquête aurait soudain pris une toute autre tournure. Entamée fin 2017 comme une dossier tournant autour de constructions financières opaques, elle s'est aussi rapidement intéressée à des pratiques de corruption et de matches arrangés.

La justice auarait constaté que Dejan Veljkovic, alors agent de joueurs bien implanté à Malines, aurait essayé la saison dernière d'acheter le maintien en Division 1A des Malinois. A la veille d'un importantissime Malines-Waasland-Beveren, en mars 2018, des contacts suspects entre les conseils d'administration des deux clubs auraient eu lieu. Pour la petite histoire, Malines a bien gagné 2-0 face à Waasland. Mais dans le même temps, Eupen se maintenait au goal-average dans un match face à Mouscron sur lequel pèsent aussi de forts soupçons.

Bref, les enquêteurs semblent tenir de solides biscuits, comme on dit dans le jargon. En plus de Dejan Veljkovic et de Mogi Bayat, des hauts dirigeants du KV Malines et de Waasland-Beveren ont été interpellés hier. Des joueurs de Waasland sont également visés par les enquêteurs.

En attendant d'autres révélations? Rien n'interdit de le penser

(LpR/Picture : Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - football - Bayat - scandale - enquête - fraude - blanchiment - écoute