24/11/2018 09:00

7 Belges sur 10 se plaignent du manque de places de parking


Si l'on en croit Touring, l'opérateur de mobilité, le nombre de plaintes et de remarques concernant le stationnement et les tarifs serait chaque année en augmentation dans notre pays, relaie La Dernière Heure.

"L'année dernière, nous avons enregistré 944 plaintes à propos des parkings, stationnement et tarifs, alors qu'en 2016, nous en avions 822", observe Touring.

Lorenzo Stefani, porte-parole de Touring, commente: "Prenez une personne qui vit dans le centre de Bruxelles : où peut-elle garer sa voiture ? Et même son vélo, son scooter? Depuis 10 ans, on estime à 28.000 les places de stationnement en voirie qui ont été supprimées en Région bruxelloise. Cela va à l'encontre du confort de certains habitants résidentiels, de certains secteurs d'activités et de loisirs comme les théâtres, salles de concerts ou encore de l'Horeca, etc. La tendance est la même à Namur, à Charleroi ou encore dans les villes flamandes (...) Le parking, ça fait partie d'un écosystème en soi", estime-t-il.

Sur un panel de 1.000 automobilistes sondés, 75 % qualifient de chaotiques les politiques de mobilité chez nous. En outre, 8 automobilistes sur 10 estiment que l'indication de la zone bleue, un endroit où le disque de stationnement est obligatoire, prête à confusion.

Autres constats de l'étude : 73 % des automobilistes déplorent le manque de stationnement dans leur quartier résidentiel. 22 % estiment que les marquages qui indiquent une place sont mauvais et 59 % pensent que se garer coûte trop cher. En outre, la majorité (81%) considère le paiement de places de stationnement comme un approvisionnement complémentaire des taxes communales.

Chez nous, la politique de stationnement et la fixation des règles sont du ressort des villes et communes. Ces dernières peuvent décider de manière autonome des critères, des tarifs et de la signalisation. Résultat de cette politique distincte? Un certaine désordre, peu lisible pour l'usager, souligne Touring.

L'opérateur estime que le nombre de plaintes concernant la zone bleue peut être diminué par une meilleure signalisation. En parallèle, Touring propose l'application d'une couleur bleue autour des places de stationnement ou sur le trottoir. Enfin, l'opérateur plaide pour une harmonisation de la politique de stationnement dans notre pays.

"Rendre les critères et les tarifs de stationnement compréhensibles et logiques conduirait à une plus grande acceptation, ce qui profitera également aux autorités et réduira le nombre de litiges", conclut Lorenzo Stefani.

(FvE - Source: La Dernière Heure - Illustration Picture: Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

actu - Belgique - mobilité - places - parking - zone bleue