27/05/2011 09:49

D'Ambrosio a besoin de soutiens belges


(AgenceSport) Sportivement, le pilote belge a sa place en F1. Mais il y a un problème d'argent.

Malgré des résultats sportifs assez convaincants en regard des moyens mis à sa disposition, sa voiture donc, l'avenir de Jérôme D'Ambrosio s'assombri. Une question d'argent évidemment comme souvent dans le sport automobile. Son manager, Gérard Lopez, a récemment déclaré que sans soutien de la Belgique, Gravity, la société qui a investi sur le pilote belge, arrêterait son travail. Autre solution, que Jérôme change de nationalité ou roule sous une licence étrangère. Interviewé à ce sujet après des premiers essais concluants à Monaco où se dispute le Grand Prix ce week-end, D'Ambrosio n'a pas réellement souhaité réagir. "Je préfère ne pas songer à cela" dit-il dans la DH/Les Sports. "C'est certain que l'argent est le nerf de la guerre en sport auto. Je veux continuer à croire que les choses vont bouger en Belgique. Cela marche bien pour moi. Je ne peux pas imaginer que nos grandes sociétés restent insensibles à toutes les retombées engendrées par ma participation au 3e plus grand événement sportif au monde." Les candidats ont intérêt à ne pas tarder à réagir. Sinon, un Belge en F1 serait déjà une histoire ancienne. (S.Y)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - formule 1