21/05/2012 16:33

Colsaerts : "J'ai puisé au plus profond de moi-même"


(AgenceSport) Nicolas Colsaerts est entré ce week-end dans la légende du golf belge en remportant le World Match Play, un des tournois les plus prestigieux du circuit. Il est revenu dans La Libre Belgique sur cet authentique exploit.

Nicolas Colsaerts a fait une entrée fracassante dans le gratin du golf ce week-end en se payant le scalp de quelques joueurs du top mondial pour remporter une victoire qui fera date dans l'histoire du sport belge. Désormais classé 32e joueur de la planète, il a bluffé tout son monde en Espagne. "Quand il joue comme ça, il n'y a rien à faire. C'était lui le plus fort, il n'y a rien à rajouter”, ont reconnu, admiratifs, Justin Rose, n°12 mondial, battu par Colsaerts en 8e et Graeme McDowell, vainqueur en 2010 de l'US Open et qui a du lui aussi baisser pavillon face au joueur belge, en finale cette fois. Aujourd'hui surnommé The Belgian Bomber par les journalistes aux States, où la petite balle ronde est une religion, le nouveau prodige du swing belge a fait preuve pendant tout le tournoi d'une volonté et d'un calme extraordinaire, malgré des conditions de jeu éprouvantes et un vent qui a rendu plus d'un joueur complètement fou. "Cette semaine, j'avais vraiment une rage de lion. J'ai puisé au plus profond de moi-même pour vaincre tous les éléments, que ce soit mes adversaires mais surtout le vent tourbillonnant qui rendait le jeu difficile..." a raconté le Bruxellois après avoir soulevé le trophée. "Mon seul moment vraiment difficile, c'est mon début de partie face à Paul Lawrie. J'étais trop nerveux, et j'ai mis 5-6 trous à trouver le rythme et la sérénité. Mais ensuite, je n'ai plus rien lâché". On connaît la suite. Et ce n'est sans doute pas fini... Car grâce à son nouveau classement, le "Coels" pourra accéder directement à tous les grands tournois du circuit américain. (LB/Picture : Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - golf - Colsaerts - World Match Play