27/05/2012 21:23

Webber : "Fantastique pour l'équipe et pour moi"


(AgenceSport) En gagnant le Grand Prix de Monaco, ce dimanche, Mark Webber (Red Bull) est rentré dans le cercle fermé des pilotes ayant remporté deux succès en Principauté.

L'Australien Mark Webber a remis les pendules à l'heure et est revenu dans la course au titre, ce dimanche, en remportant le deuxième Grand Prix de sa carrière en Principauté. S'il n'avait décroché la pole position qu'après la pénalité infligée à Schumi, samedi, sa victoire au terme d'une course dominicale parfaitement maîtrisée ne doit rien à personne. "Ce que je ressens est indescriptible", a avoué le pilote Red Bull après le huitième succès de sa carrière. C'était une course très intéressante. Au début tout allait bien, j'ai réussi à creuser un petit écart sur Rosberg avec les super tendres. Nous avons aussi pris le large, toute proportion gardée, sur nos poursuivants", raconte-t-il à propos de son début de course. Ce n'est que plus tard que la menace Rosberg a commencé à se faire sentir. "Le temps est devenu menaçant au moment de la fenêtre des arrêts aux stands. Du coup, on ne savait pas trop s'il fallait rester en piste un peu plus longtemps, afin de chausser des intermédiaires. Mais comme Nico a anticipé son arrêt, il a fallu lui répondre", explique-t-il. C'est ensuite son équipier Sebastian Vettel, en tête après les premiers arrêts au stand, qui lui a causé quelques soucis. "Après mon stop, j'ai vécu une période étrange, car il était très difficile de monter les pneus tendres en température. Seb, avec des pneus plus usés, n'avait pas ce genre de soucis, et grâce à sa stratégie, il est revenu dans la course. Je ne voulais absolument pas lui laisser plus de 20 secondes d'avance, car sinon il serait reparti en tête après son arrêt", précise l'Australien qui s'est finalement imposé au terme d'une course sans grand suspense. "Ce fut une journée fantastique pour toute l'équipe et pour moi, je suis vraiment heureux d'avoir gagné à nouveau ici", s'est réjoui l'Australien désormais deuxième du championnat ex-aequo avec Vettel, mais à trois points du leader Alonso. (LB - source : L'Equipe - PIcture : belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - automobilisme - F1 - Monaco - Webber