04/11/2009 17:19

Le tour du monde en moins de 50 jours ?


Jamais un voilier n'a mis moins de 50 jours, 16 heures, 20 minutes et 4 secondes pour faire le tour du monde. Le skipper français Franck Cammas et son équipage espèrent faire mieux sur Groupama

Franck Cammas et son équipage sont en stand-by à Brest dans l'attente de la bonne fenêtre météo pour partir à l'assaut du Trophée Jules Verne, le tour du monde à la voile sans assistance avec équipage. Objectif : battre le vieux record de Bruno Peyron, établi en 2005. Mais la tâche ne sera pas facile et Cammas le sait, lui qui s'est déjà cassé les dents sur cette barrière mythique des 50 jours en janvier 2008 : "C'est un record magnifique. Quand Bruno l'a établi en 2005, il a battu son précédent record de quatorze jours. C'est dire le niveau de la performance. Mais je pense qu'il est accessible, sinon je n'essaierais même pas de le battre avec mon équipage. Quand on essayé (...) il y a deux ans, on s'est aperçu que son rythme n'était vraiment pas facile à suivre. On voyait son bateau virtuel nous rejoindre.", explique Cammas sur le site internet de L'Equipe. Il y a deux ans, Cammas et son équipage avaient connu une grave avarie de flotteur ayant entraîné la dislocation du bateau et son chavirage au large de la Nouvelle-Zélande. Cammas peut-il encore aller plus vite sur ce parcours ? "On veut juste battre le record. C'est difficile de savoir quelle sera notre marge de manoeuvre, mais si on le bat d'une seconde, ça me suffira. (...) Ça va être un beau duel planétaire, mais il va falloir rester sage. Ce n'est pas sur la performance du bateau que l'on battra le record, c'est avec une stratégie météo, en évitant la casse, un équipage solide et expérimenté.", avance-t-il encore. Reste donc à attendre que cette magnifique Formule 1 des mers prenne son envol. "On est en stand-by depuis lundi à Brest, et il y aura peut-être une fenêtre météo en fin de semaine. Sinon, on attend là-bas jusqu'à fin janvier." Comme dirait Georges Pernoud : "Bon vent !"(LB/Picture : photo news)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - voile - Trophée Jules Verne - Cammas - Groupama