05/11/2009 14:47

Trophée Jules Verne: le tour du monde d'ici à la Noël ?


Franck Cammas et l'équipage de Groupama s'élancent aujourd'hui à la conquête d'une des dernières grandes aventures humaines : le Trophée Jules Verne. Le défi paraît complètement fou, puisqu'il s'agit de faire le tour du monde à la voile en 50 jours et de revenir le jour de Noël !

Franck Cammas et l'équipage du maxi trimaran Groupama 3 largueront les amarres aujourd'hui et s'élanceront dans une seconde tentative pour battre le record du tour du monde à la voile, sans assistance et en équipage. L'Equipe.fr annonce en effet que Groupama est passé en "code vert", procédure annonçant un départ imminent. Le géant des mers devrait franchir la ligne de départ en fin d'après-midi. "Le vent et la mer vont être forts au large de Brest avec 30 noeuds de vent et cinq mètres de creux. Ca peut bouger au début mais, à partir du cap Finisterre, le vent adonnera. Ensuite, l'enchaînement avec les alizés est favorable," explique Franck Cammas dans un e-mail adressé à ses équipiers. On sait que dans ce genre de tentative, les vents et l'enchaînement des systèmes météo jouent un rôle fondamental. En choisissant de prendre le départ juste après le passage d'une zone de grains et de fortes rafales, Groupama peut s'attendre à des premières journées de mer très chahutée dans le Golfe de Gascogne, toujours redoutable en cette période de l'année. Mais c'est le prix à payer, si Groupama veut trouver ensuite des conditions plus favorables et prendre l'ascenseur descendant vers le sud, en profitant des alizés de Nord-Est établis et réguliers jusqu'au Cap Vert. Franck Cammas, Loïc Le Mignon, Jacques Caraës, Stève Ravussin, Thomas Coville, Bruno Jeanjean, Frédéric Le Peutrec, Lionel Lemonchois, Ronan Le Goff et Stan Honey devraient ainsi profiter d'une descente vers le Cap de Bonne-espérance plus favorable que lors de leur tentative précédente, en 2008. Il est vrai qu'avec un record de 50 jours et 16 heures sur ce parcours, Bruno Peyron et Orange ont placé la barre très haut en 2005. Les dix hommes d'équipage de Groupama seront assistés à terre par le célèbre météorologue Sylvain Mondon, véritable co-pilote de cette tentative depuis son bureau de Météo France à Toulouse. Si Cammas franchit la ligne de départ à 16h00 aujourd'hui, pour battre le record de quelques heures, il devra être revenu à Brest le jour de Noël. (LB/Picture : photo news)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - voile - Trophée Jules Verne - Cammas - Groupama