26/07/2012 20:13

Le secret des Borlée: enfermés 11 semaines dans un container


(AgenceSport) Jacques Borlée n'a pas regardé à la dépense pour offrir à Kevin en Jonathan la meilleure préparation possible pour les Jeux de Londres: il a construit lui-même un container à oxygène raréfié d'une valeur de 35.000 euros, où ses fils ont séjourné pendant 11 semaines.

Pour ne pas être copié par les adversaires de ses fils sur 400m, Jacques Borlée a construit dans le plus grand secret à Louvain-la-Neuve un container alimenté en oxygène raréfié. L'idée lui a été soufflée par Peter Hespel, spécialiste de l'effort à la KUL. En pulsant de l'air pauvre en oxygène dans ce container hermétique, on obtient un effet semblable à un séjour en montagne, à 3000 mètres. Les vertus de l'altitude sur l'organisme sont bien connues : le corps se met à produire plus de globules rouges, ce qui favorise un meilleur transport d'oxygène dans les muscles et favorise donc la perforamnce. Le taux hématocrite des frères Borlée est ainsi passé de 45 à 49. "Pour une personne normale, cela ne change rien. Mais chez un sportif de haut niveau, cela peut faire la différence en finale", estime Hespel dans Het Laatste Nieuws. Notons que cette technique, qui n'est pas assimilée à du dopage a déjà été utilisée par des champions comme Christophe Lemaître (athlétisme), Lance Armstrong (cyclisme) ou Tony Estanguet (canoé-kayak). Le père des frangins Borlée, qui est un perfectionniste maladif, a dépensé 35.000 euros pour faire de ce container un bungalow habitable, afin que ses fils puissent y vivre pendant les 11 semaines précédant les Jeux, en y restant enfermés de 14 à 15 h par jour. "Je leur tire mon chapeau, car ce n'est pas évident de rester aussi longtemps dans un environnement pauvre en oxygène," explique Jacques Borlée. "Si leurs prestations seront meilleures à Londres? Je ne pourrai répondre à cette question que le 6 août." Mais ce qui est certain c'est que la famille Borlée aura tout fait pour battre Kirani James et LeShawn Merritt. (LB avec DC/Picture: Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - athlétisme - JO2012 - Borlée - container - hyperbare