27/08/2012 16:13

Clijsters ne laissera que des regrets à ses collègues du circuit


(AgenceSport) Tout le petit monde du tennis est sous le choc, alors que Kim Clijsters s'apprête à tirer définitivement sa révérence au terme de l'US Open.

L'émotion est palpable à Flushing Meadows, alors que Kim Clijsters, triple lauréate de l'épreuve (2005, 2009 et 2010), s'apprête à taper ses dernières balles sur les courts de l'US Open. Ce lundi soir, elle affrontera l'Américaine Victoria Duval et même ses adversaires croisent les doigts pour que ce match ne soit pas son dernier. Car ici, personne n'a vraiment envie de voir le rideau se refermer sur la championne belge, qui n'a que 29 ans. "Elle est encore si jeune et elle a accompli tant de choses", déplore l'Australienne Samantha Stosur, championne en titre, qui estime que la retraite de Kim sera une grande perte pour le circuit. Première maman de l'histoire du tennis féminin à gagner un tournoi du Grand Chelem depuis Evonne Goolagong, à Wimbledon en 1980, Kim a manifestement marqué durablement les esprits. "Au début de sa carrière, elle a connu beaucoup de défaites difficiles face à Justin Henin, avec qui elle était en concurrence. Elle a réussi à renverser la vapeur après avoir pris une pause. Revenir et gagner des Grands Chelem, c'est assez incroyable. Je suis sûr qu'elle restera comme l'une des plus grandes joueuses des 15-20 dernières années", estimait Andy Murray pendant les derniers Jeux Olympiques. "Je crois qu'elle est une source d'inspiration pour tous ceux qui pensent que l'on peut tout faire quand on croit en ses rêves", souligne Venus Williams, impressionnée par la double carrière de la Limbourgeoise. "C'est juste une personne formidable", juge laconiquement Maria Sharapova. Mais Kim n'est pas venue à New York pour écouter le concert d'éloges de ses pairs. "Mon état d'esprit est celui de quelqu'un qui vient pour gagner. Je suis en forme, je me sens prête. Je ne veux pas non plus trop me projeter alors je me concentre sur mon premier tour. Ce qui est certain c'est que je ne pense pas à ma retraite pour l'instant (...) Le manque de matches ne me fait pas peur, j'ai l'habitude. En 2009 je n'avais pas beaucoup joué non plus". Frapper chaque balle comme si c'était la dernière et prendre un maximum de plaisir. Avec Kim, on peut s'attendre à tout. Même à un quatrième titre? (LB/Picture : Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - tennis - US Open - Clijsters - retraite - éloges