01/10/2012 11:23

Colsaerts : "Les Amerloques nous ont gueulé dessus pendant trois jours"


(AgenceSport) Malgré un public tout entier acquis à la cause de l'équipe américaine, les Européens ont retourné la situation sur le fil et remporté la Ryder Cup. Nicolas Colsaerts vit un rêve éveillé...

Les joueurs de golf sont d'ordinaire des sportifs bien élevés, relativement réservés et parlant un langage châtié. Nicolas Colsaerts, encore sous le coup de l'incroyable retournement de situation qui a permis à l'équipe européenne de remporter la Ryder Cup sur le fil, s'est quelque peu lâché dimanche après le dernier putt de Martin Kaymer, qui apporta le point décisif aux hommes d'Olazabal. Premier Belge sélectionné pour cette épreuve mythique, il est aussi le premier Belge à figurer à son palmarès. "C'est un sentiment indescriptible. C'est incroyable, je ne sais plus où je suis...", avouait Nicolas Colsaerts à La Libre en quittant les greens de Medinah. "Les Amerloques nous ont gueulé dessus pendant trois jours. Et leur mettre dans le c... comme ça à la fin, cela fait un bien fou", osait-il, sans doute sous l'effet des bulles de champagne qui lui montaient à la tête. Brillant le premier jour, Colsaerts s'est un peu éteint par la suite mais vu son niveau initial et celui de la concurrence, son bilan n'est pas mauvais pour cette première expérience. "Être sélectionné, c'était déjà un grand moment. Remporter un point en double contre Woods, c'était phénoménal. Et finir avec Martin (Kaymer) qui chope le point, c'est fantastique", expliquait le Bruxellois pour résumer un week-end qui a fait entrer le golf belge dans l'histoire. "Chaque point pris était important. Je suis content d'avoir apporté quelque chose à l'équipe, mais aussi de mon fighting spirit. Nous avons mis un peu de temps à trouver un véritable esprit d'équipe, mais là, je crois que c'est bon. Croyez-moi, je ne suis pas prêt d'aller dormir", concluait Colsaerts, impatient de retrouver ses équipiers et de partager avec eux cet indescriptible bonheur, arraché tout au bout du suspense. (LB/Picture : Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - golf - Ryder Cup - Colsaerts - Europe - victoire